• Bienvenue

    au Centre du patrimoine

  • Visites de quartiers

    le quartier Villenouvelle

  • Le service éducatif

    du Centre du patrimoine

  • L'inventaire du patrimoine

    à Montauban

Les visites guidées

Le centre du patrimoine propose toute l'année des visites guidées en ville et au musée Ingres. Ces visites sont menées par des guides-conférenciers agréés par le ministère de la culture.

Si vous êtes un groupe, des visites sont disponibles toute l'année sur réservation. Des brochures conçues à votre attention vous sont envoyées sur demande.

Les visites guidées en ville

Laissez-vous conter Montauban

Que vous soyez visiteur d’un jour ou Montalbanais de toujours, prenez le temps de vous laisser guider au fil des rues de la ville. Empruntez quelques ruelles hors des sentiers battus et promenez un regard curieux sur des façades dont le décor raconte l’histoire de Montauban.

Le quartier Villenouvelle

Si son nom confère à ce quartier une éternelle jeunesse, il n’en est pas moins un faubourg ancien de la Ville. Il prend forme en 1577 lorsque Henri de Navarre décide de l’enclore de fortifications. Le tracé urbain de ce quartier est alors peu à peu aménagé. Au lendemain des guerres de religion, on y construit de nombreux couvents qui constituent aujourd’hui un des éléments majeurs du patrimoine montalbanais.

De Saint-Jacques à Saint-Jean

Le guide vous conduit à la découverte de l’urbanisme d’un quartier au cours du xixe siècle. Il vous aide à comprendre le percement de la rue Mary Lafon, la construction du pont des Consuls qui enjambe le vallon de la Mandoune.

Le quartier Sapiac

En compagnie d’un guide-conférencier, vous partez à la découverte du quartier de Sapiac. Lové entre le Tescou et le Tarn, ce quartier, reconstruit au lendemain des inondations de 1930 vous livrera tous ses secrets. Votre parcours s’achève dans le jardin des Plantes à la découverte des sculptures qui s’y cachent.

Le quartier Villebourbon

Les briqueteries se trouvaient autrefois sur la rive gauche du Tarn. C'est dans ce quartier populaire et ouvrier fortifié par Henri de Navarre que se sont installés au xviiie siècle les riches industriels. Laissez-vous conter l'histoire d'un quartier intimement lié au Tarn et éprouvé par ses crues. Observez sa variété architecturale depuis les façades classiques jusqu'aux édifices des années 30.

Il suffit de passer le pont

Suivez le guide-conférencier à la découverte des ponts qui enjambent le Tarn. Comparez l’architecture du pont Vieux, prévu dès la fondation de la ville, à celle du pont Neuf construit au début du xxe siècle. Vous terminez votre promenade sur le marché de la place Lalaque au milieu des senteurs et produits du terroir.

La course vers l’est

Des barres d'immeuble qui disparaissent, des pavillons qui surgissent de terre, une nouvelle médiathèque, des jardins familiaux, une maison des associations... Depuis 2004, les quartiers Est de Montauban font l'objet d'un vaste plan de rénovation urbaine. Découvrez ces transformations en compagnie des acteurs de ces projets.

Le faubourg du Moustier

Laissez-vous conter l’histoire de ce quartier qui s’étire le long de l’ancienne route qui reliait la ville et le monastère Saint-Théodard. Redécouvrez les hôtels particuliers d’un quartier résidentiel du XVIII e siècle et admirez le détail de leur architecture, de leurs ferronneries ainsi que de leurs jardins.

La place Nationale

Au cœur de la cité, la place Nationale  constitue le joyau de l’architecture montalbanaise. Le guide-conférencier vous accompagne pour comprendre l’histoire de ce lieu, ses usages au fil des siècles et transformations.

L’église Saint-Jacques

Construite au XIIIe siècle, ruinée lors des Guerres de Religion puis reconstruite et érigée un temps au rang de cathédrale, l’église Saint-Jacques garde les stigmates de l’histoire tumultueuse de Montauban.

Sur les traces des Jésutes

Au lendemain des guerres de Religion, les Jésuites s’installent à Montauban soutenus par l’évêque de Murviel. Ils aménagent dès 1664 dans l’ancien Collège et transforment cette demeure particulière en une institution vénérable qui éduqua de nombreux montalbanais. Venez découvrir les secrets de cet établissement depuis les caves voûtées en passant par le dortoir des élèves.

La cathédrale et son trésor

Emblème de la reconquête catholique de Montauban au lendemain des guerres de religion, la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption fut dessinée par les meilleurs architectes du royaume au xviie siècle. Le guide vous accompagne à la découverte de cet édifice exceptionnel depuis la nef jusqu’au dessus des voûtes.  Il vous commente le panorama qui s’offre à vous  et vous présente, en avant-première, les plus belles pièces qu’abrite son trésor.

La cathédrale Notre-Dame de fond en comble

Construite en pierre au point culminant de la ville, la cathédrale symbolise la toute puissance de la royauté sur la ville rebelle. Partez à la découverte d’un édifice majestueux construit au XVIIIe  siècle et de ses trésors méconnus.

A la découverte d’un théâtre à l’italienne

Qui aurait cru que la langue française doive tant d’expressions au théâtre ? le guide vous accueille et vous présente l’histoire d’un des plus vieux théâtres de Midi-Pyrénées. Il aborde à chaque étape de votre découverte le vocabulaire du théâtre et vous invite à le suivre sur scène, dans les dessous et jusqu’au paradis.

Laissez-vous conter Eurythmie

Fleuron de l’architecture du XXe  siècle, Eurythmie est aujourd’hui la salle de spectacle la plus moderne de la ville. Le guide vous accueille et vous mène depuis les quais de la gare jusque dans les coulisses et sur les toits dominant la coulée verte et le quartier.

La préfecture

De la cour au jardin en passant par les salons, découvrez l’ancien hôtel Prat Dumiral, dernière demeure de l’intendant, représentant du roi à Montauban. Depuis la création du Tarn et Garonne en 1808, l’édifice accueille le préfet de département.

Le moulin de la Palisse

Edifié en 1764, le moulin de la Palisse a compté jusque 17 paires de meules, le hissant parmi les moulins les plus importants de la région. Acquis dernièrement par la société JMB Energie qui a entrepris des travaux d’aménagement, le moulin produit aujourd’hui de l’énergie électrique.

Le cimetière

Aménagé à la fin du XIXe siècle à l’extérieur des limites de la ville, le cimetière s’étend aujourd’hui sur 7 hectares. Découvrez quelques unes des illustres figures de Montauban (Vialètes de Mortarieu, Auguste Quercy, Manuel Azana…) et d’autres plus anonymes, qui toutes composent l’histoire de la ville.

Le marché couvert de Villebourbon

Inauguré en 1935, l’ancien marché couvert de la place Lalaque introduit alors à Montauban un vocabulaire architectural nouveau. Cette nef de béton et de verre construit par l’architecte Marcel Renard est aujourd’hui protégée au titre des Monuments Historiques.

Le temple des Carmes et son jardin de simples

L’ancien couvent des Carmes est reconstruit après les guerres de religion grâce à l’intendant Foucault. Transformé en temple protestant au lendemain de la Révolution Française, il reste un des monuments emblématiques de l’histoire montalbanaise. Le guide vous accueille et vous révèle les caractéristiques de son architecture.

Protestantisme et Contre-Réforme ou Montauban, ‘’Genève française’’

Partez à la découverte d’une des période les plus importante de l’histoire de Montauban. Laissez-vous guider au fil des rues sur les traces de l’ancienne ville protestante reconquise au milieu du XVIIe siècle par les catholiques. Place forte protestante, Montauban ne se convertit au catholicisme que tardivement. Témoin de cette soumission, la cathédrale Notre-Dame qui, pour marquer la toute puissance de la royauté catholique sur l’ancienne ville rebelle protestante, est érigée en pierre.

Au bonheur des Dames

Attardez-vous quelque temps quelques instants devant les anciennes vitrines de la ville : des Magasins Réunis aux Nouvelles Galeries, en passant par les couverts de la place Nationale, redécouvrez des métiers disparus et les produits qui ont fait la renommée commerciale de Montauban, du Moyen Age jusque la Belle Epoque.

Montauban durant la Seconde Guerre mondiale

Partez en ville sur les traces – souvent oubliées – des rues, places et bâtiments qui portent la mémoire de la ville durant le Seconde Guerre mondiale. Vous découvrirez aussi l’histoire d’hommes et de femmes, célèbres ou anonymes, qui ont marqué l’histoire de la Résistance.

Mon Montauban à moi

A Noël, faites confiance au guide, qui vous offre de découvrir la ville sous un angle inattendu et personnel, seulement guidé par ses coups de cœur.

La promenade des remparts disparus, Montauban du Moyen Age à nos jours

Après la reddition de la ville en 1629 devant les troupes catholiques royales, Richelieu a ordonné le démantèlement de l’enceinte de la cité rebelle protestante. Nous vous proposons de suivre le guide sur le tracé des anciennes fortifications de Montauban, aujourd’hui disparues. A la jonction de la ville ancienne et de la ville moderne, découvrez comment Montauban a su reconvertir ces vastes espaces libérés aux 17e et 18e siècles.

Les hôtels particuliers

Suivez le guide et poussez les portes pour pénétrer dans quelques-unes des plus belles cours des nombreux hôtels particuliers de Montauban. Généralement dissimulés derrière de sobres façades, ils s’ouvrent à vous le temps d’une visite.

Le jardin de l’hôtel de Lesseps

Franchissez les grilles de l’hôtel de Lesseps et pénétrez dans l’un des plus beaux jardins de Montauban. En bordure du Tescou, laissez-vous gagner par le charme de ce jardin en terrasse organisé autour d’un magnifique bassin.

Le faubourg du Moustier

Laissez-vous conter l’histoire de ce quartier qui s’étire le long de l’ancienne route qui reliait la ville et le monastère Saint-Théodard. Redécouvrez les hôtels particuliers d’un quartier résidentiel du XVIII e siècle et admirez le détail de leur architecture, de leurs ferronneries ainsi que de leurs jardins.

De la maison commune à l’hôtel de ville

Saint-Jacques, les dix consuls s’installent dans la maison commune sur le carreau de la grand’ place. Suivez le guide sur les traces de cette municipalité itinérante et découvrez les salles d’apparat de l’actuel hôtel de Ville.

Lieux de pouvoir et laïcité

En compagnie d’un guide-conférencier, vous partez à la découverte des lieux où s’exprime la laïcité dans la ville. Vous pénétrez dans les salons de la Préfecture, passez devant le palais de Justice et visitez les salles d’apparat de l’Hôtel de Ville

La sculpture dans la ville

Avez-vous remarqué combien Montauban aime la sculpture ? Au détour d'une rue, au milieu d'une place, au devant d'un bosquet ; partout où l'espace le permet fleurissent des sculptures.  Suivez le guide sur les pas d'Emile Antoine Bourdelle et découvrez les oeuvres d'autres sculpteurs. A l'occasion de la Fête la sculpture, la promenade sera nocturne et surprenante.

Scultpures de Bourdelle en ville  ou Les sculptures d’Antoine Bourdelle

Né au 34 rue de l’Hôtel de Ville, Antoine Bourdelle (1861-1929) a toujours gardé un lien fort avec sa ville natale. A l’occasion du 150e anniversaire de la naissance de l’artiste, redécouvrez quelques unes de ses plus belles œuvres disposées en ville.

Sculpture et mythologie

On surnommait Montauban l’Athènes du Sud-Ouest. Pour confirmer cet adage, suivez le guide-conférencier à travers la ville à la recherche des muses, des héros ou des géants. Comme par hasard, c’est Antoine Bourdelle qui sera à l’honneur.

Les statues de la gloire

Depuis le square Picquard jusqu’au cours Foucault, vous partez à la découverte des monuments commémoratifs de la ville. Vous appréhendez l’évolution stylistique des monuments et comment Montauban conserve la souvenir de ses concitoyens.

Rando-visite Entre Tarn et Tescou

Depuis le pont Vieux jusqu’au jardin des plantes, en passant par le pont de la côte Torte, partez pour une randonnée pas comme les autres. Au bord du Tarn et du Tescou, alliez le plaisir de la découverte à celui de la marche.

Rando-visite Le Tarn en amont

Rando-visite Le Tarn vers l’aval

Depuis le musée Ingres, longez les quais puis le cours Foucault, admirez les moulins des Albarèdes et de la Palisse pour découvrir les liens que la ville entretient avec sa rivière.

Les mouettes muettes du Tarn

Découverte décalée du Tarn

Depuis l’ouverture de la piscine Chambord, les gradins des Mouettes ne résonnent plus des cris des enfants qui apprenaient ici à nager. Le temps d’une visite pleine de surprises, découvrez depuis ce site privilégié les liens qu’entretient Montauban avec sa rivière.

La ville vue du fleuve

Partez à la découverte des digues et des quais qui enserrent le Tarn. Ces espaces anciens et récents offrent un formidable panorama sur la ville et son histoire. Le guide vous accompagne, il vous renseigne et vous aide à retrouver les principaux monuments de la cité.

L’eau dans la ville

Alors que Montauban œuvre à lutter contre les crues, le guide-conférencier vous emmène de part et d’autre de la rivière Tarn à la découverte de l’architecture liée à l’eau. Depuis le Pont-Vieux. Jusqu’au Pont-Neuf, vous observerez, comment Montauban tente de se réconcilier avec ses cours d’eau

Balade au fil de l’eau (sur le Tarn + Pissote)

Montauban est née au confluent du Tarn et du Tescou. La rivière joue un rôle capital dans son histoire. Les gabares ont alimenté pendant des siècles l'industrie et le commerce de la ville. Embarquez sur Le Tarn pour que s'offre à vous un panorama original sur la cité. Admirez les façades classiques et découvrez la réserve naturelle de la Pissote.

Architectures vertes Montauban à vélo

Partez en vélo à la découverte de quelques édifices récents qui tous s’inscrivent dans une démarche de qualité environnementale et architecturale. En chemin, parcourez la coulez verte, longez le Tarn le long du dispositif anti-inondation achevé en 2010.

Quand Montauban devint Préfecture

Le 4 novembre 1808, la création du département inaugurait à Montauban un siècle d’aménagement urbains qui modifièrent le visage de la ville depuis les trottoirs de galets jusqu’aux façades badigeonnées à la chaux en passant par les grandes percées et le décor intérieur de certaines demeures. En compagnie d’un guide-conférencier partez à la découverte d’une cité «rétablie dans ses droits».

Quand la ville gagne sur la campagne

La création du département en 1808 inaugure à Montauban un siècle d’aménagements urbains qui transforment  la cité. Les quais et les promenades sont terminés, les jardins dessinés et les boulevards plantés d’arbres. En compagnie d’un guide-conférencier partez à la découverte de ces lieux de transition entre la ville et la campagne.

Montauban sens dessus dessous !

Regroupés en  bancs de poissons ou en chaîne de miroirs, apprenez à faire confiance à vos sens ! Discourez ensuite sur les bonbons-façades et devenez un poète chinois. Montauban sens dessus dessous vous offre un regard renouvelé sur la ville.

Le mille et une pattes de la place

Vous la découvrez pour la première fois ou bien la traversez tous les jours ? Nous vous proposons une découverte bien singulière de la place Nationale. Tournez-lui le dos, regardez-la à l’envers, vous ne la verrez que mieux !

Au fait, qu’y a-t-il derrière ces façades ?...

 

Les visites guidées au musée Ingres

Les collections du musée Ingres

Erigé sur le site choisi au XIIe siècle par le comte de Toulouse pour défendre l’entrée de la ville nouvelle, cet imposant palais fut élevé par Bernard Campmartin à partir de 1664 pour héberger l’évêque Pierre de Bertier. Laissez-vous guider depuis les salles voûtées commandées par le Prince Noir jusqu’aux niveaux supérieurs et découvrez la richesse et la variété des collections qui vous sont proposées.

Le musée Ingres : histoire du bâtiment

Découvrez la partie habituellement cachée du musée Ingres !! Ancien palais épiscopal construit au XVIIè siècle au-dessus des fondations d’un ancien château, l’édifice recèle de nombreux trésors et curiosités architecturales, des sous-sols voûtés communiquant avec le pont vieux jusqu’aux anciennes prisons de l’hôtel de ville.

Le musée Ingres sens dessus dessous

Cette visite pas comme les autres vous propose un parcours original au cœur des richesses du musée Ingres. Faites confiance à vos sens, laissez votre sensibilité s’exprimer, testez votre goût ! Une visite à déguster… !

L’art du portrait

Venez flânez à travers les collections du musée Ingres. D’un artiste à l’autre, d’une époque à l’autre, en peinture et en sculpture, découvrez l’art du portrait.

Le nu, sous toutes ses coutures

D’une époque à l’autre, d’une technique à l’autre, découvrez comment les artistes se sont emparés de ce thème universel.

De l’idée à l’œuvre

Les œuvres d’art qui embellissent la ville ou ses monuments sont d’abord nées d’une idée. En compagnie d’un guide-conférencier, vous suivez le travail de l’artiste, vous observez les esquisses et les projets qui transforment l’œuvre d’esprit en œuvre d’art.

Bourdelle, « sculpteur-architecte »

Enfant de Montauban, Bourdelle a construit durant sa carrière une œuvre ambitieuse. A Paris aux côtés de Rodin, il s’appliqua d’abord à restituer la puissance expressive de la figure humaine, avant de se tourner vers un style plus sobre et rigoureux, influencé par la Grèce archaïque.

Ingres et ses techniques de dessin

A partir des œuvres présentées dans l’exposition «Ingres/secrets de dessin», découvrez la manière dont Ingres dessinait et choisissait ses papiers ! Dans la foulée, un atelier vous offrira de vous initier aux méthodes artisanales de fabrication du papier.

Visite-atelier menée et proposée conjointement par le service des publics du musée Ingres et le centre du patrimoine.